mercredi 7 janvier 2015

ARRIVEE A BANGKOK 1 JOUR

qq photos sur picassa comme vous voyiez quand ça marche je ne perds pas mon temps lol) ceci dit j'ai une dalle de malade il est temps que j'aille ma manger un bon truc surtout qu'avec tous ces parfums aie aie aie je CRAQUE 

( une galère de malade pour me connecter car ça ne se fait pas tout seul, mon window 7 ne reconnait rien du tout, c avec bcp de chance qu'en trifouillant dans les paramètres j'ai pu enfin me connecter à la wifi du bar à bangkok où je suis).... aleloua pourvu que ça dure, c trop bizarre mais bon !!!!
( et oui faut que je paye dans mon hotel alors autant profitez de la vie de la rue en me plantant dans un bar sympa)
......................................................

1 heure du mat heure locale à dubai , trois kms de marche à pieds plus tard à la descente du premier vol, qui s’est super bien passé. A ma grande surprise pour un mardi avion blindé moi qui comptais sur la chance de repérer deux ou trois places de libres afin de pouvoir m’allonger comme en avril dernier, pas de bol. J’aurais du à vrai dire faire le check in au dernier moment car c’est là que l’on a le plus de chance d’être surclassée si l’avion est plein en éco, comme ils font tjs du surbooking












Des voisins agés, pas chiants de je ne sais kelle nationalité mais pas souriants pour deux sous, côté conversation c’était râpé. Un choix incalculable de films dont bcp en français et sur comme tjs un chouette écran 14 pouces, quand je pense à air France et à ses écrans minables quand aux programmes qu’ils diffusent , c pitoyable. De suite on nous a apporté le menu suivi de l apéro et d un bon repas servi avec de vrais couverts, petite salade de saumon fumé, choix entre curry de poulet ou roulade de mouton, j’ai opté pour le mouton arrosé de sauvignon d’afrique du sud, puis avant l’atterrissage passage de petits pots de glace.

Je ne me suis encore pas trop souvenue que je devais changer de terminal. Là cette fois ci j’avoue que ma porte d’embarquement se trouvant à peta o snock je n’ai pas essayé de truander pour rentrer au vip lounge, faut dire que me re taper du saumon fumé et boire du chablis aurait été de trop et me connaissant je n’aurais pu résister LOL, et oui faut pas que je reprenne mes kilos si durement perdus, en fautant stupidement. Je suis donc tranquillement installé dans cet inteminable aéroport de dubai tout en longueur, que j’ai pas mal parcouru  mais sans aucune envie d’aller me perdre dans les duty free qui non de duty free que de nom vu les prix pratiqués. J’ai les yeux qui se tournent et oui c plus fort que moi vers l Emirates first class lounge à ma droite je préfére même pas imaginer comment il doit être celui là, mieux encore que le business lounge

J ai pris quelques photos bien kitsh histoire de rigoler des articles de souvenirs locaux de chez locaux

Le second vol s’est vite passé d’ailleurs car emmitouflée  dans  la super doudoune archi légère avec capuche super pour l air climatisé je me suis avalée mon stilnox et dodo un petit apetizer car le repas du vol était prévu en tant que petit déjeuner donc peu de temps avant l atterrissage. Pour une fois je dormais assez bien mais je n’avais pas collé mon autocollant ne pas déranger donc l hotesse avec une voix stridente ce qui est rare m’a crié dans les oreilles, omelettes ou … je ne sais koi d’ailleurs, en enlevant mon masque que j’avais demandé en montant dans l’avion étonnée de ne pas le trouver avec les écouteurs, j’ai répondu dans le coltar «  omelette » Ah les petits déjeuners sont aussi nazes que les repas normaux peuvent être bons. J’ai à peine touché le plateau et une grosse envie subite de courir aux toilettes. Raseillez vous ça bouge me dit l’hôtesse, et bien non désolée mais j’ai vraiment besoin d aller aux toilettes, vous voulez que je vous fasse un dessin j’ai failli lui dire, à voir ma gueule elle m’a laissée m y rendre. Si je n’avais pu m’ y rendre je vous passe les détails mais la honte que je me serais prise, je vous passe les détails et oui je prends des antibios, des probiotiques mais kechin rien n’y fais je me suis pris sans le moindre mal au ventre la tourista du siècle, heureusement que j’avais pris mes précautions.

J’ai donc fait en une demie heure plusieurs allez retour aux toilettes qui se sont avérées plus que nécessaires et j’ai demandé à un steward de l ammonium. J’ai donc réussi à dormir qq heures et ça j’en suis ravie, mais il a ensuite fallu se taper la monstrueuse queue à l immigration, je serrais les fesses un truc de dingue.  L immigration passée, direction le métro pour me rendre à praya thai terminus du métro, là j’ai sympathisé avec un couple hollandais indonésien qui se rendait non loin de mon hotel dans mon quartier. L’on a donc pris le métro ensemble et avons partagé ensuite le taxi. Ce qui a fait que sur les 80 baths de la course je n’ai rien payé.

Arrivée au New Siam 2 j’ai pris possession de ma chambre pour en redescendre deux minutes plus tard. J’avais booké une chambre avec ventilateur mais au plafond à  de tension du 40 dans la piaule m erci bien lol je suis redescendue vite fait et j’ai pris une chambre pour 3 euros de plus avec clim.  Les économies de bout de chandelle c bon à la trappe. Les petites réceptionnistes sont adorables. J’ai pris qq photos de la chambre ah faut pas regarder la fenêtre où on tombe sur la fenêtre d habitation des locaux d’en face, mais pas grave. Salle de douche minuscule mais eaux chaude.












Rangement sommaire des petites affaires je file parcourir ma rue préférée rambrutti streeet qui m’est si familière avec ses bars,  restos , lieux de massages stands de fringues tutti quanti et tout ça non piéton ce qui fait que tu croises moto, tuk tuk taxi, mini van, dans un mélange d’éffluves de jus de fruits, de banana pancakes, de poissons, de poulet, de pad thai ect…. Rien que tu bonheur J ADORE RETROUVER CETTE AMBIANCE  c le top du top

Je m’arrête à un resto bar où il est noté wifi gratuit donc tant qu’à faire une grande chang pour 80 baths et la wifi , sauf que je commenc à me chopper des sueurs froides, impossible de chez impossible de me connecter  ??? Et oui mon vieil ordi window 7 me fait des siennes, j’essaye de me calmer d aller trifouiller dans les paramètres réseaux et aleloua ça se met à marcher, isabelle lol j’ai remercié ganesha lol. A côté de moi un couple de retraités super sympas français avec ki je commence à entreprendre la conversation une fois que ma connection établie par un grand miracle je me calme et j’apprècie ma big chang pendant que des moustiques viennent me chatouiller, bon je fais avec car je suis en train de vous écrire.




un de mes restos préférés de rambrutti street





mon stand de pad thai
 
salon de massage en pleine rue



jolies énormes gambas


mais fraichement cuits

vrai glace à la noix de coco miam

le contraste salon de massage et en face le bar qui s installe


Cette rue grouille de gens dont bcp de jeunes backpackers dont c’est le quartier mais j’aime cette atmosphère chaleureuse de rambrutti street. Je voulais aller au coucher du soleil sur le fort non loin de là sur le chao praya mais la discussion entreprise avec mes voisins de table a duré plus que prévu. Je vais aller prospecter non loin d ici là où ils crêchent d’ailleurs ils m’ont refilé une bonne adresse, ça me changerait du new siam 2. J’ai revu mes partageurs de taxi de tout à l heure qui déambulaient dans le coin.

Il est 18H15 la nuit est tombée brusquement je vais aller me faire un pad thai de chez mon super  pad thai boy d à côté, « j’espère que les moustiques vont me lâcher », je me suis achetée au passage un adaptateur pour un euros vingt, et j’ai changé un peu d’argent à ce propos il faut que je change tout mon fric car aie aie aie depuis qq jours avec l euro qui se casse la gueule la différence quand tu changes de l’argent ….

Il fait chaud c le top, je retrouve cette atmosphère ici que j’aime tant qui c’est vrai rend zen on est bien , c vivant de tous les côtés, tout se mélange, c une grand imbroglio de stands de  bouffe, de fringues, de bars, de restos, de money changers je stands de massage j’en passe et des meilleurs. Ma Big chang m’est montée un peu à la tête mais ça fait un bien fou. Je vais aller diner maintenant. Et avec le décalage horaire le dodo va être assez dure pour se mettre dans le bain, pas d internet dans le lit je ne vais pas repayer 30 baths pour qq heures alors que demain je ne serai pas là de la journée.

Je compte demain longer le fleuve me rendre au marché aux amulettes et à Chinatown, prendre mon super bateau bus au pavillon orange prendre le bts et aller voir la gare routière d ekamai , ensuite inchala, don ccp de marche à pieds en prévision et c’est super, peut être un verre en haut du bayoke pour prendre de superbes photos


Allez vite voir les photos sur le petit carnet ou le logo Picassa et laissez moi un petit message ça me fera super plaisir.Pour cela cliquez sur commentaires en bas de chaque article, merci ;)

4 commentaires:

  1. salut la miss
    je vois que tu t"éclates bien, cela donne envie d'y être en France et partout dans le monde , nous sommes en deuil, hier fusillade au journal CHARLIE HEBDO, 12 morts et plusieurs blessés par un groupe islamiste. recueillements pour la peine de leurs familles, des policiers tués...
    JE SUIS CHARLIE
    biz
    les parigots

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Vanessa, supers photos mais articles compliqués à parcourir, la page est trop lourde.
    Si tu pouvais mettre moins de photos sur le blog ou les publier en petits formats ...

    Profite bien de ton séjour, je t'embrasse.

    Martine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR ya des gens qui justement aiment avoir plein de photos dans les articles et en grands formats afin de bien les voir ? mes articles n'ont rien de compliqués et personne ne s'en est jamais plaint ! ? si tu es inscrite à la newsletter tu n'a ka les lire dans ton mails sinon tu zappes lol , au fait de kelle martine s'agit il miss car j'en connais une autre, martine d'antibes ? bisous

      Supprimer
  3. je commence donc à lire ton blog ... et tu as raison quelle différence entre EK et AF, la nourriture .. Beurk ... quelle déception ... et comme toi l'avion était à plein à craquer à aller comme au retour ...
    AH le pad thai ... miam miam

    RépondreSupprimer

Je vous fais partager mon voyage, mes péripéties mes joies et mes peines, mettez moi des coms je serais ravie de vous lire et de vous répondre